Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Les emplois nominaux de prochain, proche, semblable : combinatoire libre et combinatoire contrainte

Résumé : La notion de « contraintes linguistiques » s’applique à bien des domaines des sciences du langage. Retrouvées en pragmatique, en phonologie ou en morphologie, elles sont également identifiées en syntaxe et en sémantique, notamment dans le cadre de la complémentation nominale : pourquoi dit-on plus facilement Les triangles ont trois côtés égaux que Des triangles ont trois côtés égaux ? Si l’article paraît contraint dans cet exemple, il se trouve également une série d’autres cas dans lesquels soit la forme du complément soit sa présence même aux côtés du support (nominal) est imposée par la langue. L’objectif de cet ouvrage est donc de revenir sur différentes constructions – essentiellement françaises – qui exigent d’une façon ou d’une autre une complémentation nominale sous peine d’altérer la recevabilité ou la grammaticalité de l’énoncé, voire d’en changer substantiellement la structure syntaxique et/ou l’interprétation.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal-uphf.archives-ouvertes.fr/hal-03248436
Contributor : Julie Cagniard Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, June 3, 2021 - 3:42:59 PM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 3:07:25 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03248436, version 1

Citation

Nelly Flaux, Véronique Lagae. Les emplois nominaux de prochain, proche, semblable : combinatoire libre et combinatoire contrainte. LACHET Caroline; MENESES-LERIN Luis; ROIG Audrey. Contraintes linguistiques. À propos de la complémentation nominale, Peter Lang, pp.59-76, 2017, GRAMM-R, 978-2-8076-0223-6. ⟨hal-03248436⟩

Share

Metrics

Record views

19