Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

L’Humain, l’organisation et les machines: quelles coopérations pour quels objectifs?

Résumé : Les Sciences et Techniques nous offrent aujourd’hui un panel d’outils mécaniques, informatiques et automatiques tel qu’il pourrait être captivant, voire séduisant, d’agencer ces outils pour mettre en place des systèmes de plus en plus autonomes et donc des procédés de plus en plus indépendants de l’Humain; mais en apparenceuniquement ! Pour le concepteur de systèmes automatisés, les enjeux portent souvent, principalement, sur la performance technologique. Or cette performance, bien que nécessaire, est régulièrement dégradée par l’incompétence des systèmes à gérer les situations imprévues tels les incidents ou les changements d’objectifs non planifiés. Seul l’Humain est aujourd’hui capable d’appréhender de telles situations, voire d’anticiper l’évolution de processus dynamiques, mais à condition qu’il soit tenu informé et qu’il puisse avoir le contrôle pour appliquer ses décisions. Pour maintenir ou remettre l’Humain dans la boucle de contrôle et de commande, des concepts assortis de méthodes ont été définis et sont exploités dans le cadre de la Coopération Homme(s)-Machine(s).L’objectif de cette présentation est de décrire les modèles utilisés pour construire une coopération performante, sécurisée et confortable entre des Humains et des systèmes proposant diverses compétences. Ces modèles sont principalement issus d’études menées pour le contrôle de procédés dynamiques tels le contrôle de trafic aérien, la conduite automobile et ferroviaire, le pilotage d’avion de chasse, la robotique mobile. Notre souhait est maintenant d’adapter si besoin et d’exploiter ces modèles pour répondre aux enjeux de l’Usine du futur. Des exemples extraits de travaux passés et en cours illustrent les approches de la Coopération Homme(s)-Machine(s). Le premier exemple met en exergue la complexité de systèmes auto-organisés telle la mise en place de produits «intelligents» sur les cellules flexibles, notamment du point de vue de l’Humain qui en a le contrôle, voire la responsabilité. Le second exemple montre l’utilisation de méthodes de conception et d’évaluation dans le cadre d’une coopération entre un Humain ayant à contrôler à distance deux robots indépendants proposant plusieurs niveaux d’automatisation.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal-uphf.archives-ouvertes.fr/hal-03423970
Contributor : Kathleen Torck Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, November 10, 2021 - 11:30:30 AM
Last modification on : Thursday, November 11, 2021 - 4:00:04 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03423970, version 1

Collections

Citation

Marie-Pierre Pacaux-Lemoine, Damien Trentesaux. L’Humain, l’organisation et les machines: quelles coopérations pour quels objectifs?. 26èmes journées STP (Sciences et Techniques de la Production)GdR MACS (Modélisation Analyse et Conduite de Systèmes dynamiques), Nov 2018, Clermont-Ferrand, France. ⟨hal-03423970⟩

Share

Metrics

Record views

12